Ramenez-moi à Montezuma

Ramenez-moi à Montezuma

Quitter les hauteurs de Monteverde par des routes sinueuses pour se rendre à Montezuma a pu sembler long et pénible à certains endroits, mais ça en a tellement valu la peine! Dès que nous sommes arrivés sur place, une expat québécoise nous a offert un petit studio dans la jungle à un prix vraiment raisonnable. Best deal ever en fait. Le beau temps, la plage, les chutes et la bouffe, Montezuma c’était juste p-a-r-f-a-i-t. On était censé y passer 3 jours et on est finalement resté une semaine et demie tellement que c’était la Pura Vida.

CathPlageÀ l’est du village, on pouvait marcher pendant des heures sur des plages de sable blanc plus magnifiques les unes que les autres. Malheureusement, à certains endroits, il y avait beaucoup de déchets marins. #triste À l’ouest, les fameuses Cataratas de Montezuma. Trois chutes de 20, 13 et 5 mètres de haut. C’est vraiment notre coup de cœur de la région! B1 a sauté du haut de celle de 13 mètres. Moi, je me suis retenue. Mais on a vraiment passé de beaux après-midi à se baigner dans l’eau fraîche au pied de ces géantes de la nature.

Cascade2CascadeCath6CascadeCath4CascadeCath5Plage6Plage2Plage DrapVent
Notre petite cabane dans la jungle était géniale. Petite, propre et sans prétention, on était plus qu’heureux lorsque les singes nous réveillaient le matin. Un capucin qui bondit sur un toit de tôle, ça surprend, mais c’est tellement cute et exotique. (Mes sentiments envers ces petites bêtes à tête blanche ont cependant changé rendus à Manuel Antonio, mais ça c’est une autre histoire!)

Mono2Mono4Un peu plus au nord du village, on est allé visiter une microbrasserie-jardin-de-papillons. Très cool, mais c’est dur en maudit de prendre une photo d’un morpho bleu en plein vol (et c’est la seule façon de voir sa belle couleur). Too bad. De plus, mention spéciale au meilleur repas de tout le périple au restaurant Playa de los Artistas. On y est allé pour célébrer l’anniversaire de B1. Une gastronomie raffinée, un décor enchanteur (direct sur la plage) et du bon vin. Quoi demander de plus?

Papillon3Papillon4Papillon5Papillon2
C’est aussi à Montezuma qu’on s’est rendu compte qu’on serait les pires météorologues de la terre. On est resté assis sur la plage avec nos bières devant le plus gros orage ever en étant certain qu’il ferait que nous effleuré. Mais non. On l’a mangé en pleine gueule et ç’a été un des phénomènes naturels les plus intenses qu’on a vécu (avec le tremblement de terre de 6.1 au Nica, mais j’avais oublié de vous en parler).

TempeteTempete2On a également fait une belle randonnée à seulement une heure du village dans le parc national Cabo Blanco. On y a vu des cerfs (WTF dans la jungle), un tamandua et des centaines de crabes mauves aux pinces orange. Au bout de 15 km de marche, on est arrivé sur une superbe plage sauvage. Seul bémol, au retour, on a manqué d’eau… Il y a aussi eu un peu de pluie, mais c’était monnaie courante lors de nos randos.

Plage11CathPlage5Plage10Bref, GROS thumbs up à Montezuma et son vibe exceptionnel!

Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone