Arrêt imprévu à Tilarán

12. juillet 2016 Costa Rica
Arrêt imprévu à Tilarán

Pour se rendre à Arenal, on devait prendre trois autobus différents : Liberia – Cañas – Tilarán. Une pas pire route! À notre dernier changement de bus, à la gare de Tilarán, B1 s’est rendu compte qu’on était le jour de la fiesta de toros, la grosse fête annuelle du pueblo. Malade! On a profité de cette heureuse coïncidence pour couper notre voyagement en deux et passer la nuit là-bas.

Tilaran2CathTilaran
Qui dit jour de fête, dit bouffe typique de rue, parade et fête foraine louche. À on bu de l’agua dulce (boisson chaude de canne à sucre) et fait le bateau pirate. C’est aussi dans ce beau petit village des montagnes qu’on a mangé notre premier caldosa (ceviche et chips). Mix parfait #bondansyeule. Et ce fut la seule et unique fois du voyage qu’on a eu semi-froid et qu’on a dû mettre un bon chandail le soir venu. Nice!

defiledefile5BadAbuelaClowndefile4defile3defile2Aussi vite arrivé, aussi vite parti. On a repris la route dès le lendemain vers notre destination initiale, le volcan Arenal. Mais quel bonheur d’avoir le temps de s’arrêter quand bon nous semble…